Chargement... Merci de patienter quelques secondes...




Quelles sont leurs conséquences sur le corps humain?




 
 
 
 



      • Nous allons maintenant nous interresser au conséquences des facteurs de charges sur le corps humain :

        II Quelles sont les conséquences du facteur de charge sur le corps humain ?

 A ) Introduction de la physiologie :




_ Premièrement nous allons vous parlez des organes qui
sont mis en jeux lorsque l'ont subis des accélérations.
Le corps humain comporte d’un coté les artères, ces dernières sont entourées de fibres
musculaires . Il comporte également un réseau veineux qui présente une motricité quasi-nulle et qui peut se déformer dans certaines conditions.



Un pilote en centrifugeuse subissant 9 G
( déformations des organes mous).
 

Pour alimenter correctement les vaisseaux (en direction des muscles), une certaine pression doit régner dans les artères . Cette pression est modifiée quand le pilote subit des accélérations . Il y a donc un régulateur de pression qui permet de controler le rythme cardiaque et la pression artérielle quand il le faut pour ne pas qu'il y est de défaillances dans le corps humain .

Le coeur doit donc immédiatement s’adapter pour renforcer la pression artérielle et le retour veineux. C'est pour cela que les pilotes s'entraînent souvent .
 Le facteur de charge a des conséquences direct sur certains organes:

_ le coeur: une augmentation du rythme cardiaque et de son débit .
_ le système nerveux centrale (cerveau): atteinte du contôle musculaire, troubles sensoriels, risques et perte de connaissance mais également des atteintes au processus mentaux ( comme des troubles du jugement , perte de mémoire ... ) totalement ignoré par le pilote .
_ l'oeil: un rétrécissement du champ visuel , une dégradation de la vision des couleurs et du relief , risque d'hémoragie rétinienne.
La vision périphérique est également touchée .
C'est une vision spécialisée dans la perception des mouvements et des contrastes . Elle sert également de références d'horizontalitée , c'est la première à se dégrader en cas de facteur de charge élevé, sous l'effet de l'hypoxie et de la fatigue .L'hypoxie est une oxygénation inssufisante des tissus . En cas d'hypoxie importante , on ne dispose que de 20 a 30 secondes avant que notre cerveau ne fonctionne plus. Cette perte de la vision périphérique entraîne le voile gris qui va progressivement se transformer en voile noir , puis en syncope ( perte de conscience brutale ).
Tout ces effets sont amplifiés par l'altitude , c'est pour cela que les vols à haute altitude sont plus dangereux pour le pilote .

 Comme nous l'avons vu dans la partie numéro 1 , il y a différentes types d'accélérations .
_Commençons par les effets des accélérations négatives sur notre organisme :

B) Les effets des accélérations négatives :

Le corps tolère très mal les accélérations négatives , le seuil de tolérance est souvent de -5G .

L'avertissement visuel pour le pilote est le voile rouge ( sang dans les paupières ) , ce type d'accélérations peut causer des hémorragies de la conjonctive et après du cerveau .

Les changements brusques d'accélération donnent lieu à une secousse d'accélération particulière qu'on appelle le «jolt» , cette secousse peut engendrer de graves lésions spinales ( moelle épinière ) .

Lorsqu’on met la tête vers le bas, la pression artérielle augmente vers la tête et diminue dans les pieds, même phénomène pour la pression dans les veines . Le cerveau est munis d'un liquide nommé céphalo-rachidien qui baigne le cerveau et exerce une contre-pression , le cerveau dipose donc une protection légère contre ce genre de surpressions .

Les capteurs de pression au niveau du cou et du crâne influent sur une diminution du rythme cardiaque pour limiter la pression . Lorsqu'un pilote subit une trop puissante accélération négative , cela peut engendrer des défaillances cardiaques .


Exemple de conséquences a certaines puissances des accélérations négatives subit par le pilote :






Nous allons maintenant parler des accélérations positives et leurs effets :

C) Les effets des accélérations positives :

Lorsque le pilote subit une accélération positive , notée + Gz les phénomènes physiologiques décrit ci-dessus sont simplement amplifiés .

La pression artérielle dans le cerveau diminue progressivement pour s’annuler vers 5 Gz . La pression veineuse augmente considérablement au niveau des jambes en empêchant le coeur de se remplir. Cette accélération entrave le mouvements musculaires et réduit la capacité du pilote a contrôler son appareil . Le premier symptôme ressentis est visuel avec la diminution de la vision périphérique qui entraîne premièrement le voile gris , l'acuité de la vision centrale est donc également réduite . Plus l'accélération deviens intense , plus la vision se dégrade et ça devient le voile noir . Le pilote perd alors la vision mais il n'y a pas nécessairement perte de conscience puisque la circulation sanguine au cerveau est parfois maintenue. Mais a partir de 5-6 G , le pilote perd conscience et la retrouve au fur et a mesure que l'accélération subit diminue .

 

Exemple de conséquences a certaines puissances d'accélérations positives subit par le pilote :

 




 D) Les différents voiles causés par le facteur de charge :

-Premièrement le voile rouge : En aéronautique , une descente peut faire monter le sang au cerveau et les yeux , le pilote vois alors tout rouge . Cela se produit lorsque la pression cardiaque n'est pas compensée par la pression interne de l'œil . Comme nous l'avons dit avant , le voile rouge arrive durant les accélérations négatives . A cause de cette augmentation du volume de sang , le pilote adapte une vision peu net comme dans un brouillard rosâtre .

Si l'accélération est trop forte ( qui dépasse les 5 G ) des vaisseaux sanguins peuvent se romprent dans le cerveau et engendrer des ruptures d'anévrismes qui causent souvent la mort du pilote .
Le voile rouge est donc le plus dangereux de tout les voiles car il peut causer la mort contrairement aux autres.


-Deuxièmement le voile gris : L'augmentation du champ de pesanteur cause la diminution de la pression artérielle au niveau de la rétine . A environ +2G ce changement de la pression artérielle cause peu à peu une diminution progressive du champ de vision , la première vision toucher est la vision périphérique comme nous l'avons dit avant , et ensuite la vision centrale . La vision devient alors floue , et les couleurs s'estompent . Ainsi le pilote a une vision trouble et grise , sans couleurs .


- Pour finir le voile noir : Le voile noir se produit lorsque le pilote subit des accélérations positives , tout comme le voile gris . Il survient après le voile gris , c'est un effet amplifié . Le cerveau n'étant plus assez irrigué par le sang , le pilote perd totalement la vision , il voit tout noir. Cette sensation précède souvent une perte de conscience il faut alors toute suite rectifier la trajectoire pour se rapprocher de +1 G avant que le pilote ne perde connaissance. Le voile noir cause le disfonctionnement total de certain caractères physiologiques comme la vision du pilote .
C'est justement pour cela que la science a trouvée de nombreux moyens de limiter les effets des facteurs de charges sur le corps humain. Les combinaisons anti-G empêche le sang de s'accumuler totalement dans les jambes pour qu'il remonte irrigué le cerveau pour empêcher le voile noir de se produire . Le fonctionnement de cette combinaison sera expliqué dans la prochaine partie .


         CONCLUSION PARTIELLE: On peux donc conclure que le facteur de charge a des conséquences sur le corps humain qui ne sont pas négligeables !
Celles-ci peuvent aller d'une simple sensation d'écrasement  jusqu'à la mort du pilote c'est pourquoi des scientifiques ont cherchés et cherche toujours des innovations technique pour pouvoir optimisé le vol des avions.
Nous allons donc vous parler de ces moyens de protections contre le facteur de charge dans la prochaine partie de notre TPE . 
Certes beaucoup de moyens ont été trouvés mais les conséquences sont encores graves pour le pilote s'il il fait une erreur de pilotage en subissant une accélération élevée , car il risque toujours la mort à cause du voile rouge .
L'altitude est également source de nombreux problèmes pour les pilotes d'avions qui subissent des facteurs de charges élevés car elle amplifie les effets des accélérations et très peu de moyens existent pour diminuer ses effets néfastes .



























 

 


 

 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement